Étude de l’impact de la COVID-19 sur le marché de l'après-vente automobile

17 / 08 / 2020

Marketing

Les effets de la crise sanitaire du coronavirus continuent à se faire sentir dans tous les aspects de l’industrie automobile mondiale. Afin de préserver la santé et la sécurité de leurs salariés, plusieurs entreprises ont opté pour le télétravail dès que cette solution était applicable. Parmi les personnes qui commencent à revenir travailler dans les locaux de leur employeur, nombreuses sont celles qui préfèrent utiliser leur véhicule personnel plutôt que d’emprunter les transports en commun.

Ce choix est enfin un bon signe pour le marché de l’après-vente automobile. Au début de la crise, bien moins de salariés effectuaient leur trajet habituel entre leur domicile et leur entreprise, et les familles avaient annulé leurs projets de vacances. Par conséquent, les garages et carrossiers avaient observé une baisse sensible de leur charge de travail. À mesure que la population continue à modifier ses modes de vie et de déplacement, les garages qui n’ont pas encore débuté la transition de leur modèle d’entreprise sont déjà probablement très en retard sur les autres.

David Shepherd, responsable des affaires internationales (hors États-Unis), est intervenu au mois d’avril lors du webinaire de Solera intitulé : « COVID-19 : What’s Now and What’s Next ». À cette occasion, il a expliqué que l’industrie était confrontée à des défis sans précédent et auxquels peu d’entreprises étaient réellement préparées. Il illustre ses propos par des chiffres édifiants : « Au Royaume-Uni, les garages enregistrent une chute de 70 % de leur charge de travail. Dans d’autres pays d’Europe, c’est 80 à 90 % de baisse. »

Les dates d’échéance des contrôles techniques devant être effectués pour le 30 mars 2020 ou ultérieurement ont été repoussées de six mois au Royaume-Uni. En conséquence, les automobilistes ont moins de raisons de se rendre au garage pour faire réviser leur véhicule. En revanche, plusieurs ateliers et groupes de gestion de flotte ont constaté une hausse de ces prestations de services à domicile.

La société Autodata, filiale de Solera, suit les statistiques automobiles internationales liées à la crise de la COVID-19 par le biais de sa solution de données techniques en ligne, utilisée par plus de 85 000 garages répartis dans 132 pays.

Au cours de la deuxième semaine de février 2020, le volume de travail des ateliers a entamé son ralentissement, et ce, à l’échelle internationale. Aussi, la semaine la plus creuse des garages fut celle du 6 avril, puisque nous avons enregistré une diminution de 44 % des utilisateurs actifs recherchant des données techniques, par rapport à la première semaine de février. Sur la même période, l’utilisation globale des comptes utilisateurs a baissé de 38 %. Cette chute illustre le fait que certains grands garages titulaires de comptes multi-utilisateurs ont renvoyé leur personnel à la maison ou ont décalé les heures de travail.

Les pays où le marché de l’après-vente automobile a été le plus durement touché sont, entre autres, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud, l’Espagne et la France. Ces quatre exemples ont vu l’activité de leurs garages chuter de plus de 50 %.

Pays Diminution du 2 févr. au 6 avril
Nouvelle-Zélande 80 %
Afrique du Sud 68 %
Espagne 59 %
France* 52 %
Irlande 44 %
Norvège 44 %
Belgique 43 %
Royaume-Uni* 42 %
Suède 33 %
Grèce 33 %

*Hors départements et territoires d’outre-mer

De plus, dès le début de la crise, la durée globale de connexion des garages qui consultent les données mises à leur disposition a très fortement chuté. La semaine du 3 février, nous avons constaté un pic dans la durée de connexion pour rechercher des données techniques de réparation. Entre cette date et le 6 avril, ce record a laissé place à une baisse vertigineuse de 61 %. Toutefois, le secteur d’activité a depuis enregistré une nouvelle hausse de ce chiffre, qui atteint aujourd’hui quasiment le niveau d’avant la crise sanitaire. En effet, la semaine du 8 juin est comparable à celle du début du mois de février en termes de temps passé par les garages à consulter les schémas de câblage, le guide d’entretien et de révision ainsi que les autres informations en ligne d’Autodata.

Même s’il est optimiste concernant cette nouvelle tendance à la hausse, Michael Landless, chef de produit Autodata, reste néanmoins prudent quant à l’interprétation de ces données. D’après lui, elles ne sont pas synonymes de reprise totale pour les garages.

« Elles peuvent être révélatrices de problèmes techniques plus complexes survenant dans les garages suite à l’immobilisation ou à la sous-utilisation prolongée des véhicules pendant la période de confinement. »

Globalement, la proportion d’utilisateurs actifs sur la solution Autodata atteint quasiment les 98 % enregistrés avant la crise sanitaire, puisque le nombre de consultation des pages est aujourd’hui passé à 94 %. Ce résultat reflète en partie un changement dans l’utilisation de la solution Autodata. En effet, les garages parcourent les différents outils en ligne pour mieux s’adapter à cette « nouvelle normalité ».

« Je travaille dans ce secteur d’activité depuis très longtemps, et j’ai toujours été fier d’en faire partie ; mais aujourd’hui, je le suis plus que jamais. » confie Shepherd. « Chaque jour, nous voyons différents acteurs et collègues du secteur travailler ensemble, comme des assureurs qui collaborent étroitement avec des garagistes, des ateliers qui traitent avec des sociétés de distribution de pièces de rechanges. La clé réside dans la communication ouverte, sans contact et digitale. Je pense que nous observerons une accélération nette du digital et c’est pourquoi le marché de l’après-vente automobile doit s’y atteler. »

Autodata a continué à améliorer son offre en ligne. Depuis le début du confinement, 427 nouveaux modèles de véhicules ont été ajoutés, et 10 245 mises à jour d’informations techniques ont été effectuées sur les voitures, les véhicules utilitaires et les motos.

À mesure que le marché poursuit sa transition vers une nouvelle normalité, Autodata est là pour vous fournir les informations officielles et le soutien dont votre garage a besoin. Vous pouvez compter sur nous.