La pilote Louise Cook, sponsorisée par Solera Autodata, progresse à la sixième place du classement à l’issue de l’épreuve espagnole du WRC-3

De mauvaises conditions et une défaillance technique l’empêchent de remporter l’étape

Louise Cook, pilote féminine participant au WRC-3, grimpe à la sixième place du classement avec 59 points, après quatre jours de compétition éreintants en Catalogne. La pilote britannique sponsorisée par Solera Autodata a dû lutter face à la dégradation des conditions climatiques sur des surfaces en asphalte et en gravier en partie boueuses. Finalement, ce sont deux défaillances de composants inattendues qui l’ont empêchée de remporter l’étape. Malgré toutes ces difficultés, elle a réussi sa course.

« Notre préparation s’est très bien passée. Nous avons réussi nos deux tours de reconnaissance et l’équipe était particulièrement satisfaite de nos progrès, a déclaré Louise. Toutefois, la défaillance de certains composants et les mauvaises conditions météorologiques ont joué en notre défaveur. Nous terminons donc à la quatrième place en ayant fait de notre mieux ; ce qui nous laisse imaginer le résultat que nous aurions pu atteindre sans ces difficultés. »

Louise avait atteint la deuxième place avant une longue spéciale de 40 km sur gravier et asphalte au cours de laquelle des problèmes l’ont contrainte à se retirer de la course pour repérer et résoudre la défaillance technique. Cette défaillance a été localisée au niveau d’un connecteur du faisceau électrique du moteur alimentant le capteur de haute pression de la pompe à carburant. La voiture réparée, Louise a pu revenir en course.

À ce moment-là, elle avait encore de bonnes chances de l’emporter car ses plus proches concurrents au classement ont commis des erreurs. Néanmoins, à cause de pénalités de temps importantes, Louise a eu l’inconvénient de démarrer plus tard et de rouler sur un parcours déjà battu et sillonné d’ornières par les pilotes précédents.

Dimanche, le temps s’est légèrement amélioré et malgré un moteur particulièrement fumant en raison d’un turbo soufflé, Louise a terminé les deux dernières spéciales. Louise ajoute : « Malgré les obstacles, nous sommes parvenus à boucler le Rallye d’Espagne, une belle réussite qui a failli nous échapper. Si nous retournons en Espagne l’an prochain, j’espère que nous serons plus chanceux. »

La dernière étape du WRC-3 aura lieu en Australie ce mois-ci, du 15 au 18 novembre 2018.